top of page

la CFE-CGC en lumière au salon de l’agriculture

Rencontres avec le public, relationnel non-stop et convivialité au top : comme chaque année, la CFE-CGC tient son rang à la Porte de Versailles.


Pas de veaux, vaches et cochons dans le pavillon 4 du Salon international de l’Agriculture, celui des institutionnels, mais un imposant stand CFE-CGC particulièrement vibrionnant mardi 27 février. Tenu, en régime de croisière, pendant les neuf jours, par une cinquantaine de militants de la fédération Agro et de ses syndicats (SYNAPSA, SNI2A, SNCEA…) et par des élus et experts de la confédération (Christine Lê, Jean-Michel Pécorini, Gérard Béhar, entre autres), le stand s'est mis en mode présidentiel ce jour-là.


Une rencontre conviviale (photo ci-dessus) y a eu lieu entre François Hommeril, président de la CFE-CGC, et trois de ses homologues (de gauche à droite) : Christophe Sans (UNAPL), Cyril Chabanier (CFTC) et Michel Picon (U2P). Ont également passé une tête plusieurs présidents de fédérations CFE-CGC, de Thierry Faraud (Agro), bien sûr, à Fabien Ruiz (Transports), en passant par Gilles Le Stir (Chimie). Des responsables syndicaux étaient là, comme Jamel Hamdaoui (Inova) ou Claire Dunand, secrétaire générale du SNB. Ainsi que de nombreux élus confédéraux, Jean-Philippe Tanghe, secrétaire général, et Farida Karad, trésorière, en tête.


Pour Christine Lê, secrétaire nationale Développement, Représentativité secteur privé et Dialogue social de la CFE-CGC, l'impact d’un stand dans l'un des plus grands évènements publics mondiaux est considérable. « Nous accueillons les gens, nous les renseignons, nous leur expliquons ce qu’apporte la CFE-CGC dans un secteur qui a besoin de cadres comme l'agriculture. Nous leurs offrons des sacs, des brochures et des petits objets. Clairement, c’est du relationnel utile, nous posons les jalons pour les futures élections professionnelles dans les TPE qui vont avoir lieu en novembre-décembre 2024 et pour celles des chambres d’agriculture fin janvier 2025. »


Comme un clin d’œil, le stand de la CFE-CGC est d’ailleurs situé tout près de celui des chambres d’agriculture, institutions qui fêtent leurs 100 ans (1924-2024) et dont le slogan « Oui, l’agriculture a de l’avenir ! » ne saurait mieux dire.


LES ÉLECTIONS TPE ET DANS LES CHAMBRES D’AGRICULTURE EN APPROCHE


« L’intérêt d’être présent sur le Salon, comme tous les ans, c’est la visibilité qu’on apporte à notre fédération et à la confédération, abonde Thierry Faraud. De la fourche à la fourchette, le secteur de l’agro-alimentaire est représenté sur plusieurs halls et il est très important que nous en soyons. L’échéance des élections des chambres d’agriculture et des TPE augmente encore l’intérêt cette année. Nous en profitons pour communiquer et construire nos listes. »


Gilles Lockhart

Comments


bottom of page